mercredi, 05 mars 2014

3000

 

La mer peut parfois se révéler brutale. Pour lui résister, Saint-Malo a planté des pieux le long de ses plages.Retour sur l'histoire de ces troncs qui font le paysage malouin.

C'est en 1698 qu'a été prise la décision d'installer les pieux de la plages du Sillon, après que les marées d'équinoxe de mars et septembre précédent eussent endommagé les fortifications.

Il y en eut 300 de plantés en quatre mois, sur deux à trois rangées, de la cale de l'Éventail à la cale de la Piperie, ainsi que des planches en épis à Rochebonne. Une nouvelle tempête mémorable se produisit en janvier 1735. Pour lutter contre la furie des flots, on mit en sentinelle des « pilotins de garde » devant la Chaussée du Sillon.

DSC_0063.JPG

C'est en 1825 que l'opération la plus spectaculaire fut entreprise, à l'initiative de l'ingénieur des Ponts et chaussées Robinot : 2 600 troncs « tortillards » (2) furent enfoncés dans le sable, d'environ un tiers de leur longueur, initialement de sept mètres.

Ces fameux poteaux disposés en quinconce continuent de défendre vaillamment, en cassant l'élan des vagues.

DSC_0069.JPG

05:18 Écrit par ZENZIL | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

Commentaires

✿ ❀ ✿ Un petit coucou rapide chez toi en ce mercredi matin sur tes superbes photos !!!
Nous partons pour toute la journée, d'abord visiter l'abbaye de Val Dieu et puis dîner avec les anciens collègues de Philippe, j'espère que le soleil nous sera un bon compagnon
Je te souhaite une toute belle journée et t'envoie de gros bisous ❀ ✿

Écrit par : Chadou | mercredi, 05 mars 2014

Bonjour Patrick,
Les solutions les plus simples sont parfois les meilleures :-)
Une rencontre entre photographes "argentiques" de la région est prévue à St.-Malo pendant mon séjour sur place débur avril: je m'en réjouis d'avance!
Bonne journée,
Frans

Écrit par : Frans | mercredi, 05 mars 2014

Belles perspectives
Beaux détails d'architectures, jeu de lumière et ombres
Merci pour les infos

Écrit par : helys | mercredi, 05 mars 2014

Bon jour,
C'est une ville que j'adore, et oui, les éléments naturels peuvent se révéler parfois très violents.
Deux très belles photos noir et blanc avec des cadrages audacieux que j'apprécie beaucoup.
Bonne journée

Écrit par : Pascale☼Nokomis | mercredi, 05 mars 2014

BEAU REPORTAGE PATRICK
Amitiés
Marcel

Écrit par : obelix | mercredi, 05 mars 2014

bonsoir Pat ... c'est vraiment impressionnant, le nombre de pieux qui ont été plantés au fil des siècles ... je trouve cela plus émouvant et plus intégré au paysage que ces gros blocs de béton qui défigurent certaines plages du sud de la france ...
bonne soirée et gros bisous

Écrit par : dacaioddacaiod | mercredi, 05 mars 2014

D'excellente photos de reportages! bonne soirée!

Écrit par : Roléro-T | jeudi, 06 mars 2014

Pas breton ?????? en tout cas, amoureux de la Bretagne...vu tes magnifiques reportages. Originaux ces pieux pour défendre la ville. J'espère qu'ils ont été efficaces ces temps derniers.
Le soleil est enfin revenu, ça fait du bien.
Bonne après-midi, très amicalement à toi

Écrit par : Arlette Jacob | jeudi, 06 mars 2014

un article fort intéressant Patrick

bonne soirée

Écrit par : willy | jeudi, 06 mars 2014

Merci pour ces infos.
Bonne fin de semaine, Pat.
Yvon.

Écrit par : Yvon | jeudi, 06 mars 2014

Très intéressant mais pas sûr que ca soit suffisant par rapport aux changements climatiques !

PS: je n'arrive plus à venir sur ton site à partir du lien que tu laisses dans les commentaires chez moi, il y a sans doute une erreur.

Écrit par : jacques robert | vendredi, 07 mars 2014

De belles prises ! :-)

Écrit par : suzanne | vendredi, 07 mars 2014

Et bien j'espère qu'ils auront été utiles avec toutes ces tempêtes passées
Merci de toutes ces infos
Bonne soirée Amicalement Lucia

Écrit par : lucia | vendredi, 07 mars 2014

Jolies perspectives.
Oui, on a longtemps et sur pas mal de plages de Bretagne ou d'ailleurs, utilisé ce système de pieux dans le sable.
Je ne suis pas allée à St malo après les tempêtes pour voir si ce fut efficace ( un peu loin de chez moi quand même)...mais la mer est surtout forte sur le Finistère. Plus on avançait dans la baie et moins c'était violent. Cela dépend d'où viennent les vents.

Bon week-end.

Écrit par : Malilouléa | samedi, 08 mars 2014

Les commentaires sont fermés.